•  

                              Clic sur image

     Pierre Bachelet

                           (.wikipedia)             

     

    Pierre bachelet - au nord c'etait les corons ( avec les supporter du RC Lens)

    Il démarre sa carrière dans la publicité où il rencontre plusieurs réalisateurs avec qui il travaille par la suite. Il travaille à l'habillage sonore de l'émission Dim, Dam, Dom. Il écrit de plus en plus les musiques de publicités et de documentaires de ses amis et connaissances. Le plus grand succès dans ce domaine a été la bande originale du film érotique Emmanuelle de Just Jaeckin : 1,4 million d'albums et 4 millions de disques simples sont vendus. Bachelet travailla aussi sur Coup de tête de Jean-Jacques Annaud, Les Bronzés font du ski, Gwendoline de Just Jaeckin et La Victoire en chantant.

    Pierre Bachelet enregistre sa première chanson en 1974 : Emmanuelle, en anglais et en français. Puis en 1975 L'Atlantique et son premier album. Il doit attendre 1980 pour connaître le succès du grand public avec son deuxième album : Elle est d'ailleurs. La chanson éponyme est vendue en 45 tours à 1,5 million d'exemplaires. L'album marque également le commencement d'une longue collaboration avec le parolier Jean-Pierre Lang. 

    Le troisième album, en 1982, comprend le succès devenu classique Les Corons, sur le travail et la vie des mineurs. C'est l'année des premiers grands spectacles : première partie à l'Olympia de l'humoriste Patrick Sébastien, puis tournées en Europe francophone 

    En 1984, après son quatrième album, il est la vedette de l'Olympia. Et poursuit en 1985 et en 1987 avec deux nouveaux albums qui comprennent les succès En l'an 2001, Vingt ans. Les tournées sont assurées d'un succès après chaque sortie d'album.

    Au début des années 1990, sortent un album en public et une première rétrospective de ses meilleures chansons, mais également un nouvel album ; il chante également la chanson "Flo" en duo avec la navigatrice Florence Arthaud. Les concerts l'amènent dans les îles de l'océan Indien et au Québec, où il connaît un grand succès

    En 1995, il sort un album de chansns sur la ville dont les textes ont été écrits avec l'écrivain Yann Queffélec. Queffélec et Lang sont ses deux paroliers pour l'album suivant Un Homme simple, mais il écrit lui-même les paroles de deux d'entre elles. En 1998, il chante une chanson à la mémoire du navigateur disparu, Éric Tabarly.

     

    Du milieu des années 1990 à sa mort en 2005, Bachelet continue sa carrière, moins médiatisée que dans les années 1980, mais avec un public fidèle. Il parcourt régulièrement la France lors de tournées d'été où il interprète ses plus grands succès, dont plusieurs fois en plein air et parfois dans le cadre de concerts gratuits. Son dernier album, Tu ne nous quittes pas paraît en 2003. C'est un hommage à Jacques Brel, où il reprend les plus grands succès du chanteur belge, à qui on l'a souvent comparé. Malgré sa maladie, il fête ses trente ans de carrière au Casino de Paris; ce sera son dernier spectacle. 

    Il s'éteint le 15 février 2005 à son domicile de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, des suites d'un cancer du poumon[1]. Ses obsèques ont eu lieu à l'église Saint-Roch, à Paris. Il repose au cimetière marin de Saint-Tropez. 

    Les supporters du RC Lens lui ont rendu un dernier hommage au stade Félix-Bollaert, lors d'un match contre le FC Nantes, où ils ont repris Les Corons avant le coup d'envoi, chanson considérée depuis comme un des hymnes du club. Il est depuis ce temps-là systématiquement chanté au retour des vestiaires.

     

    Au nord, c'étaient les corons
    La terre c'était le charbon
    Le ciel c'était l'horizon
    Les hommes des mineurs de fond

     

    Et c'était mon enfance, et elle était heureuse
    Dans la buée des lessiveuses
    Et j'avais des terrils à défaut de montagnes
    D'en haut je voyais la campagne
    Mon père était "gueule noire" comme l'étaient ses parents
    Ma mère avait les cheveux blancs
    Ils étaient de la fosse, comme on est d'un pays
    Grâce à eux je sais qui je suis

    Extrait des Corons repris par les supporters Lors de la saison 2008-2009

    « The King of Pop.......

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :